fbpx
GORGO

Olivier Kosta Théfaine – “Panorama 1988-2013” Exhibition at Winterlong Gallery

Il lavoro di Olivier Kosta Théfaine nasconde una sensibilità straordinaria, l’artista gioco con i codici della cultura popolare andando ad utilizzare un linguaggio appartenente alla città, alle sue periferie, terreno fertile e vero specchio della coscienza umana, dove annidano una moltitudine di sottoculture, usanze, materiali.

Un lavoro riflessivo che si base su forme ed elementi, installazioni dove verde e cemento si mischiano a spray ed oggetti, una ricerca oculata e selettiva su quello che lo circonda, sul sapore della metropoli e delle città portandone i tratti caratteristici attraverso un lavoro sensazionale e molto concettuale.

Winterlong Gallerie apre le porte all’artista offrendo i propri spazi e proponendo “Panorama 1988-2013” un interessantissimo show riflessivo con una bella serie di opere dell’artista con tanto di spettacolare installazione esterna.

Dopo il salto uno sguardo approfondito con gli scatti mozzafiato del bel spettacolo messo in mostra da Olivier Kosta con la promessa che non mancheremo di aggiornarvi circa i suoi nuovo lavori, godetene.

Dans chacune de ses interventions, Olivier Kosta-Théfaine joue avec les codes de la culture populaire. Une idée principale, utiliser des langages propres à la ville et à ses banlieues dont il aime changer ou détourner le sens-premier afin de le confronter au plus grand nombre. Sa réflexion est essentiellement basée sur une forme de réhabilitation des éléments déconsidérés appartenant à la cité. La fascination que l’artiste éprouve pour la banlieue de son enfance s’est transformée en passion dont il se sert aujourd’hui dans son travail de tous les jours . La ville est le moteur de sa réflexion plastique. Aujourd’hui il tente de décripter un monde déconsidéré par le plus grand nombre à travers des petits mécanismes simples et ironiques, qu’il transpose dans la galerie, afin de faire rentrer dans le cube blanc un langage issu de la culture populaire. L’artiste utilise certains clichés que véhicule la banlieue, joue avec certaines vérités, en transforme d’autres.

Il se moque de lui-même et revendique son côté populaire comme d’autres aligneraient leur c.v. Olivier Kosta-Théfaine aime « twister » certains éléments de la culture pop’ afin d’en changer légèrement le sens. Son travail n’est pas foncièrement « sérieux », il est avant tout ironique. En aimant brouiller légèrement les pistes trop évidentes il joue avec cette idée toute simple : celle de revendiquer une certaine fierté d’appartenir au béton, et d’être toujours a la limite du populaire et du chic.

Thanks to Winterlong Gallerie for The Pics

Olivier Kosta Théfaine – “Panorama 1988-2013” Exhibition at Winterlong Gallery

Il lavoro di Olivier Kosta Théfaine nasconde una sensibilità straordinaria, l’artista gioco con i codici della cultura popolare andando ad utilizzare un linguaggio appartenente alla città, alle sue periferie, terreno fertile e vero specchio della coscienza umana, dove annidano una moltitudine di sottoculture, usanze, materiali.

Un lavoro riflessivo che si base su forme ed elementi, installazioni dove verde e cemento si mischiano a spray ed oggetti, una ricerca oculata e selettiva su quello che lo circonda, sul sapore della metropoli e delle città portandone i tratti caratteristici attraverso un lavoro sensazionale e molto concettuale.

Winterlong Gallerie apre le porte all’artista offrendo i propri spazi e proponendo “Panorama 1988-2013” un interessantissimo show riflessivo con una bella serie di opere dell’artista con tanto di spettacolare installazione esterna.

Dopo il salto uno sguardo approfondito con gli scatti mozzafiato del bel spettacolo messo in mostra da Olivier Kosta con la promessa che non mancheremo di aggiornarvi circa i suoi nuovo lavori, godetene.

Dans chacune de ses interventions, Olivier Kosta-Théfaine joue avec les codes de la culture populaire. Une idée principale, utiliser des langages propres à la ville et à ses banlieues dont il aime changer ou détourner le sens-premier afin de le confronter au plus grand nombre. Sa réflexion est essentiellement basée sur une forme de réhabilitation des éléments déconsidérés appartenant à la cité. La fascination que l’artiste éprouve pour la banlieue de son enfance s’est transformée en passion dont il se sert aujourd’hui dans son travail de tous les jours . La ville est le moteur de sa réflexion plastique. Aujourd’hui il tente de décripter un monde déconsidéré par le plus grand nombre à travers des petits mécanismes simples et ironiques, qu’il transpose dans la galerie, afin de faire rentrer dans le cube blanc un langage issu de la culture populaire. L’artiste utilise certains clichés que véhicule la banlieue, joue avec certaines vérités, en transforme d’autres.

Il se moque de lui-même et revendique son côté populaire comme d’autres aligneraient leur c.v. Olivier Kosta-Théfaine aime « twister » certains éléments de la culture pop’ afin d’en changer légèrement le sens. Son travail n’est pas foncièrement « sérieux », il est avant tout ironique. En aimant brouiller légèrement les pistes trop évidentes il joue avec cette idée toute simple : celle de revendiquer une certaine fierté d’appartenir au béton, et d’être toujours a la limite du populaire et du chic.

Thanks to Winterlong Gallerie for The Pics